Conseil coopératif du 9 février

La Coop 5 pour 100 a eu l’honneur de tenir son premier Conseil Coopératif le 9 février dernier. Celui-ci a pour objectif de suivre et de piloter l’action globale de la SCIC tout en veillant à ce que l’intérêt collectif, les valeurs et principes coopératifs soient respectés. Ce Conseil réunissait les délégués des salariés, mais aussi ceux des usagers, des partenaires et également des groupes de travail.

Participations prochaines

Mercredi 9 novembre 2016, présentation du projet Coop 5 pour 100 au « D D Day », journée développement durable au Chemin Vert
Centre Socio-culturel CAF du Chemin Vert

Accédez au programme

 

Mercredi 16 novembre 2016, 20h30 Ciné-Rencontre-dégustation
FOOD COOP, Documentaire de Tom Boothe, américain, français (vostf), 2016-1h37.
En pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, une institution qui représente une autre tradition américaine est en pleine croissance. C’est la coopérative alimentaire de Park Slope, un supermarché autogéré où 16 000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires dans la ville de New York aux prix on ne peut moins chers.

Projection suivie d’un échange avec des représentants de la Coop 5 pour cent, de la Coop Un de Caen et Bio 14food-coop

Mercredi 7 décembre 2016, tenue d’un stand et participation à une table-ronde « Accompagner le consommateur dans la lutte contre le gaspillage et l’allongement de la durée d’usage des biens » aux 1res Rencontres normandes du développement durable à l’Université de Caen Normandie

Accédez au programme

Vendredi 9 décembre, samedi 10 décembre et dimanche 11 décembre 2016, participation à « Un autre marché » de l’ARDES

Groupement d’achats – Organisation hebdomadaire

Le Groupement d’achat pour les adhérents aura lieu dorénavant toutes les semaines. Retrouvez encore plus de producteurs et venez participer à son organisation logistique que vous soyez membre du groupe de travail alimentation ou pas!

14045935_1093706780713655_5398154952613447561_nPour commander, inscrivez vous

Pour participer à l’organisation, écrivez à alimentation@coop5pour100.com

Intervention du réseau des ressourceries

Accompagnés par Vincent, Nathalie et Estelle du Réseau National des Ressourceries, les coopérateurs ont approfondi collectivement cet été la question des déchets sur notre territoire et préparé les futures activités de notre ressourcerie.

Le contenu de nos poubelles n’aura bientôt plus de secrets pour nous ainsi que les spécificités de production de nos objets encombrants ménagers courants, ceux qui sont aptes à une deuxième vie et les procédés de préparation en vue de leur réutilisation… Et tout ça dans le respect de l’environnement et de la santé publique!

Retour sur la première journée des coopérateurs – samedi 25 juin

Nous étions une cinquantaine à nous retrouver en ce samedi après-midi dans notre local du Cours Montalivet pour faire le point sur la construction collective de notre projet et pour traiter de questions transversales nécessitant une participation large des parties prenantes.

Tout d’abord Karine a présenté les prochaines étapes permettant l’ouverture de lieu au public et le début des activités :

IMG_20160712_153823
Trois grandes phases à finaliser et qui sont inter-dépendantes avant l’ouverture:
Phase bâtiment: Schémas d’aménagement final à valider, dépôt permis de construire, identification des prestataires, travaux de mise aux normes, travaux d’aménagement et chantiers participatifs
Phase juridique: dépôt des statuts et enregistrement, appel à souscription, assemblée générale constitutive
Phase financière: dépôt des demandes de crédits aux banques et des dossiers de subventions pour l’investissement


Puis Didier a fait part des éléments financiers concernant le projet en distinguant l’association de préfiguration (notre actuelle structure juridique) et la structure coopérative à créer (la SCIC)

L’association de préfiguration: les financements de 2016:

L’association de préfiguration : Les dépenses de 2016

4
L’association de préfiguration : La synthèse de 2016

5
La société coopérative : Les investissements à réaliser

6
La société coopérative : Comment financer ces investissements ?

7
La société coopérative : Quelles prévisions d’activité ?

8
La société coopérative : Combien de salariés ?

9


Enfin, Laetitia a partagé un bilan de la mobilisation collective autour du projet: les actuels adhérents de l’association, futurs coopérateurs.

Les coopérateurs de la Coop 5 pour 100, ce sont des hommes et des femmes de tous âges principalement domiciliés à Caen mais aussi aux alentours:

Ils s’impliquent régulièrement ou lors d’actions plus ponctuelles:


Après une pause, les ateliers de travail ont débuté et l’ensemble des participants s’est ensuite retrouvé en plénière pour une courte restitution.

Capture du 2016-07-13 15:00:06

 

Atelier : quelles ressources pour quel développement ?

Capture du 2016-07-13 15:01:48

 

 

Atelier : Notre magasin idéal

Capture du 2016-07-13 15:04:29

 

 

 

Atelier : vers la mise en place du collège des usagers coopérateurs?
Capture du 2016-07-13 15:05:07

 

Atelier : La place des jeunes coopérateurs

 

 

 


Tout au long de la rencontre, le brainstorming organisé par le groupe communication a permis de récolter de nouvelles propositions pour identifier quel sera le nom final de la coopérative. Un vote entre les participants a permis d’identifier trois noms plus plébiscités que les autres: “La Coop’n’co”, “La Coop” et “Le transfo”.


Enfin, la soirée s’est achevé par un repas pendant lequel nous ont rejoint certains donateurs de la campagne Zeste….

17

Foire Aux Questions

La Coop, c’est une association ou une coopérative ?

Pour l’instant, nous sommes une association de bénévoles. L’objectif à terme est de se transformer en SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) qui regroupera des coopérateurs répartis en groupes différents (coopérateurs usagers, coopérateurs salariés et coopérateurs partenaires)

L’association permet de se mobiliser à plusieurs personnes et de construire de manière participative la coopérative : définition des activités et du fonctionnement, identification des partenaires, montage du plan de financement et des aspects juridiques et statutaires.

L’association existe depuis novembre 2015 et nous envisageons la constitution de la SCIC pour l’été et le démarrage des activités pour l’automne.

­ Comment rejoint-on le projet ?

Il faut devenir adhérent de l’association « Projet Coop 5 pour 100 » qui a pour but de mobiliser autour de la création de la coopérative, dont l’ouverture est prévue pour octobre 2016. Pour cela, il suffit de remplir un bulletin d’adhésion et de payer sa cotisation (5 euros minimum). Il est possible de procéder en ligne via notre blog, par courrier (chèque et bulletin d’adhésion) ou en main propre lors des rencontres.

Par ailleurs, toutes les personnes ayant participé au financement participatif via Zeste sont de fait adhérentes.

­ Comment participe-t-on concrètement ?

En fonction de sa disponibilité, il est possible de s’impliquer au quotidien ou plus ponctuellement dans les groupes de travail. Les groupes de travail construisent et développent le projet en traitant un volet spécifique lié à une activité ou à une problématique transversale.

Chaque groupe est animé par un permanent et se réunit tous les 15 jours, voire toutes les semaines pendant 2 heures environ. Les dates de réunion sont fixées au sein de chaque groupe et seront prochainement affichées sur le blog. Les ordres du jour, les compte­-rendus et les documents de travail sont accessibles à tous les participants via un dossier partagé sur internet

Actuellement, cinq groupes de travail fonctionnent : Communication, Alimentation, Ressourcerie, Bâtiment et Outils informatiques.

­ Y aura­-t­-il d’autres chantiers ?

Vider le local pour l’aménager pour permettre le début d’activité nécessitera de nombreux chantiers durant l’été. Certains seront réalisés uniquement par des professionnels du bâtiment, d’autres seront ouverts à tous. Nous vous solliciterons en temps voulu.

­ Qu’est-­ce qu’un permanent ?

Il s’agit des personnes qui se sont engagées sur le projet à plein temps de manière bénévole. Didier HAYS, Clément CHARLOT, Romain MILLOT, Laetitia MILLON qui ont été rejoints depuis peu par Karine DELVINQUIERE et Julien COSTE.

Pour l’instant, les permanents qui constituent le bureau de l’association, se retrouvent toutes les semaines pour organiser le travail en fonction de l’avancée des groupes, pour gérer les partenariats et construire le plan de financement.

Un groupe « vie coopérative » est en train de se mettre en place avec l’objectif de concevoir les procédures de fonctionnement et les processus de prise de décision au sein de la coopérative entre les différents collèges (usagers, salariés et partenaires)

­ Est­-ce que je peux soutenir le projet sans participer ?

Oui, déjà en parlant du projet autour de vous. Ensuite en tissant des liens avec les partenaires (producteurs, distributeurs, associations…) ou en faisant un don (en nature ou numéraire).

­ Quelles sont nos ressources ?

Pour l’instant, nous avons obtenu 10000 euros de subventions de l’ADEME et de la région Normandie pour payer les prestataires accompagnant les étapes de préfiguration de la coopérative : volets juridique et financier (AM CONSULTING & EXPERTISES), technique (Réseau des Ressourceries) et communication.

Nous avons aussi les adhésions, les dons et l’argent du financement participatif Zeste.
Le bâtiment Vivet Bois, propriété de la ville, nous est mis à disposition gracieusement jusqu’à la fin de l’année pour nous laisser le temps du déstockage et de l’aménagement. Nous étions jusqu’à présent hébergés à la Maison du vélo.

Mais notre ressource principale depuis le début reste l’engagement humain !

// Retour sur la rencontre du 10 mai //

Nous étions nombreux lors de cette « porte-ouverte » au sein de notre bâtiment et ce fut l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes prêtes à s’engager dans le projet coopératif et de mettre en avant les réalisations des coopérateurs impliqués.

Le lancement de cette campagne d’adhésion est donc enthousiasmante puisque nous sommes déjà plus de 200 à avoir adhéré au projet!

Notre objectif est d’atteindre les 400 coopérateurs au démarrage des activités à l’automne 2016. L’adhésion permet de contribuer bénévolement au projet et de devenir coopérateur lors de la création de la coopérative.

Merci encore à nos partenaires qui nous accompagnent dans cette belle aventure: Caen la mer et Ville de Caen , le SYVEDAC, l’ADEME, Région Normandie, la Fondation d’entreprise Legallais, le cabinet d’architecte Bureau Mécanique, Normandie Equitable, Agrobio, la Société financière de la
Nef, Cabinet AM Consulting & Expertises, Vélisol Ateliers Vélo Solidaire, la Chiffo, R’pur, Tritout solidaire …

Merci aussi à Joël Bruneau, président de Caen la mer et maire de la ville de Caen, d’être venu pour montrer l’intérêt des collectivités pour notre projet.

Mention spéciale au Mazel Combo qui comme toujours est au rendez-­vous pour apporter son soutien musical aux initiatives citoyennes du territoire.

Première réunion publique à Tandem le jeudi 19 novembre 2015 de 20h30 à 22h30

Vous connaissez tous Le projet Coop 5%.

Nous avons pensé que le temps est maintenant venu de le rendre public et de le partager.

Pour cela, nous organisons une première réunion de présentation et d’échanges, en comité restreint avec un public déjà informé pour faciliter une mise en débat.

Ce sera pour vous l’occasion de nous faire part de vos observations, de vos idées et de vos envies.

Ce sera pour nous l’occasion de vous dire qui nous sommes et de vous écouter.

Cette première réunion se tiendra à l’Espace Tandem

Rue Nicolas Oresme – Quartier Beaulieu à Caen,

le jeudi 19 novembre 2015 de 20h30 à 22h30.

tandem