• fermeture exceptionnelle

      Fermeture le jeudi À partir du jeudi 14 mars, le magasin de la Coop 5 pour 100 sera fermé au public tous les jeudis, afin de dégager du temps

    Lire la suite »
  • Collectes éphémères

    Collectes exceptionnelles des déchets d’équipements : faites le grand ménage !  À l’occasion du grand ménage de printemps, Caen la mer accompagne ses habitants lors de collectes exceptionnelles. À l’instar

    Lire la suite »
  • La Coop 5 pour 100 à l’Utilotroc

    Parmi ses diverses actions, le SYVEDAC (syndicat pour la valorisation et l’élimination des déchets ménagers de l’agglomération caennaise) organise l’Utilotroc, depuis 2010, dans les déchetteries de l’agglomération. L’Utilotroc est une

    Lire la suite »
  • déstockage avant déménagement !

    Si vous connaissez la ressourcerie de la Coop 5 pour 100, vous savez déjà qu’elle pratique des prix… très… très raisonnables.   Les travaux de son nouveau local avancent bien

    Lire la suite »
  • Bénévolat

    Chaque jour du calendrier est une « journée mondiale de… » Ce 5 décembre 2018 est la journée mondiale du bénévolat ! Être bénévole, c’est consacrer une partie de son temps libre,

    Lire la suite »

Retour sur la rencontre du 10 mai

Nous étions nombreux lors de cette « porte-ouverte » au sein de notre bâtiment et ce fut l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes prêtes à s’engager dans le projet coopératif et de mettre en avant les réalisations des coopérateurs impliqués.

Le lancement de cette campagne d’adhésion est donc enthousiasmante puisque nous sommes déjà plus de 200 à avoir adhéré au projet !

Notre objectif est d’atteindre les 400 coopérateurs au démarrage des activités à l’automne 2016. L’adhésion permet de contribuer bénévolement au projet et de devenir coopérateur lors de la création de la coopérative.

Merci encore à nos partenaires qui nous accompagnent dans cette belle aventure : Caen la mer et Ville de Caen, le SYVEDAC, l’ADEME, Région Normandie, la Fondation d’entreprise Legallais, le cabinet d’architecte Bureau Mécanique, Normandie Équitable, Agrobio, la Société financière de la Nef, Cabinet AM Consulting & Expertises, Vélisol Ateliers Vélo Solidaire, la Chiffo, R’pur, Tritout solidaire…

Merci aussi à Joël Bruneau, président de Caen la mer et maire de la ville de Caen, d’être venu pour montrer l’intérêt des collectivités pour notre projet.

Mention spéciale au Mazel Combo qui comme toujours est au rendez-­vous pour apporter son soutien musical aux initiatives citoyennes du territoire.

Participer à la Coop

­ La Coop, c’est une association ou une coopérative ?

Pour l’instant, nous sommes une association de bénévoles. L’objectif à terme est de se transformer en SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) qui regroupera des coopérateurs répartis en groupes différents (coopérateurs usagers, coopérateurs salariés et coopérateurs partenaires)

L’association permet de se mobiliser à plusieurs personnes et de construire de manière participative la coopérative : définition des activités et du fonctionnement, identification des partenaires, montage du plan de financement et des aspects juridiques et statutaires.

L’association existe depuis novembre 2015 et nous envisageons la constitution de la SCIC pour l’été et le démarrage des activités pour l’automne.

­ Comment rejoint-on le projet ?

Il faut devenir adhérent de l’association « Projet Coop 5 pour 100 » qui a pour but de mobiliser autour de la création de la coopérative, dont l’ouverture est prévue pour octobre 2016. Pour cela, il suffit de remplir un bulletin d’adhésion et de payer sa cotisation (5 euros minimum). Il est possible de procéder en ligne via notre blog, par courrier (chèque et bulletin d’adhésion) ou en main propre lors des rencontres.

Par ailleurs, toutes les personnes ayant participé au financement participatif via Zeste sont de fait adhérentes.

­ Comment participe-t-on concrètement ?

En fonction de sa disponibilité, il est possible de s’impliquer au quotidien ou plus ponctuellement dans les groupes de travail. Les groupes de travail construisent et développent le projet en traitant un volet spécifique lié à une activité ou à une problématique transversale.

Chaque groupe est animé par un permanent et se réunit tous les 15 jours, voire toutes les semaines pendant 2 heures environ. Les dates de réunion sont fixées au sein de chaque groupe et seront prochainement affichées sur le blog. Les ordres du jour, les compte­-rendus et les documents de travail sont accessibles à tous les participants via un dossier partagé sur internet

Actuellement, cinq groupes de travail fonctionnent : Communication, Alimentation, Ressourcerie, Bâtiment et Outils informatiques.

­ Y aura­-t­-il d’autres chantiers ?

Vider le local pour l’aménager pour permettre le début d’activité nécessitera de nombreux chantiers durant l’été. Certains seront réalisés uniquement par des professionnels du bâtiment, d’autres seront ouverts à tous. Nous vous solliciterons en temps voulu.

­ Qu’est-­ce qu’un permanent ?

Il s’agit des personnes qui se sont engagées sur le projet à plein temps de manière bénévole. Didier HAYS, Clément CHARLOT, Romain MILLOT, Laetitia MILLON qui ont été rejoints depuis peu par Karine DELVINQUIERE et Julien COSTE.

Pour l’instant, les permanents qui constituent le bureau de l’association, se retrouvent toutes les semaines pour organiser le travail en fonction de l’avancée des groupes, pour gérer les partenariats et construire le plan de financement.

Un groupe « vie coopérative » est en train de se mettre en place avec l’objectif de concevoir les procédures de fonctionnement et les processus de prise de décision au sein de la coopérative entre les différents collèges (usagers, salariés et partenaires)

­ Est­-ce que je peux soutenir le projet sans participer ?

Oui, déjà en parlant du projet autour de vous. Ensuite en tissant des liens avec les partenaires (producteurs, distributeurs, associations…) ou en faisant un don (en nature ou numéraire).

­ Quelles sont nos ressources ?

Pour l’instant, nous avons obtenu 10000 euros de subventions de l’ADEME et de la région Normandie pour payer les prestataires accompagnant les étapes de préfiguration de la coopérative : volets juridique et financier (AM CONSULTING & EXPERTISES), technique (Réseau des Ressourceries) et communication.

Nous avons aussi les adhésions, les dons et l’argent du financement participatif Zeste.
Le bâtiment Vivet Bois, propriété de la ville, nous est mis à disposition gracieusement jusqu’à la fin de l’année pour nous laisser le temps du déstockage et de l’aménagement. Nous étions jusqu’à présent hébergés à la Maison du vélo.

Mais notre ressource principale depuis le début reste l’engagement humain !

Financement participatif Zeste

Ça y est les comptes sont officiellement clôturés : et nous terminons notre campagne de financement avec 10 870 € et 121 contributeurs.

Un immense merci à vous : Pour l’instant, nous avons dépensé 5000 euros pour la réalisation du premier pavillon (achats de matériel, d’outils, repas des bénévoles). Grâce à la fondation Legallais qui nous a fourni en outils gracieusement, nous allons payer la prestation de l’architecte (2000 euros), le reste servira pour l’utilitaire et d’autres frais liés au bâtiment (plus d’infos à venir).

À venir également un temps fort le samedi 25 juin auquel seront conviés les donateurs et futurs coopérateurs pour fêter avec vous cette première réussite.

Chantier participatif

Juin 2016

Nous organisons une grande journée ménage / réorganisation du bâtiment jeudi 16 juin. Il s’agira de rendre l’espace plus accueillant et fonctionnel, notamment pour l’accueil des coopérateurs et le fonctionnement des groupes de travail. Cela passe notamment par le nettoyage d’une partie du lieu, le déplacement d’affaires entreposées, la mise en place de tableaux d’affichages, de coin canap’, d’espace d’ordi…

Rendez-vous à partir de 9h30. Venez selon vos disponibilités.

Selon l’avancée du chantier jeudi soir, nous continuerons jeudi 23 juin…

 

Mai 2016

Le chantier du premier pavillon est achevé.

Mardi 10 mai 2016 à partir de 18h00 : Venez rencontrer les premiers coopérateurs de la Coop 5 pour 100 sur leur futur lieu d’implantation !

Les futurs coopérateurs du projet Coop 5 pour 100 vous invitent à une première rencontre conviviale dans leur futur lieu d’implantation, 18 cours Montalivet à Caen, mardi 10 mai à partir de 18h
Ce moment d’échange convivial vous permettra de découvrir le projet, ou d’en connaître les derniers développements, de rencontrer celles et ceux qui ont déjà rejoint cette belle aventure et de visiter notre futur bâtiment.
Venez nombreuses et nombreux et n’hésitez pas à diffuser largement autour de vous.
Retrouvez l’événement sur Facebook
Affiche 10 mai Coop5pour100

Mardi 10 mai 2016 à partir de 18h00 : Venez rencontrer les premiers coopérateurs de la Coop 5 pour 100 sur leur futur lieu d’implantation !

Les futurs coopérateurs du projet Coop 5 pour 100 vous invitent à une première rencontre conviviale dans leur futur lieu d’implantation, 18 cours Montalivet à Caen, mardi 10 mai à partir de 18h

Ce moment d’échange convivial vous permettra de découvrir le projet, ou d’en connaître les derniers développements, de rencontrer celles et ceux qui ont déjà rejoint cette belle aventure et de visiter notre futur bâtiment.

Venez nombreuses et nombreux et n’hésitez pas à diffuser largement autour de vous.

Retrouvez l’événement sur Facebook

Affiche 10 mai Coop5pour100

Tendance Ouest – 20 avril 2016

La Coop 5 pour 100 vise un commerce autrement à Caen

La Coop 5 pour 100 vise un commerce autrement à Caen

La Coop 5 pour 100 ouvrira dans ce hangar, le long du Cours Montalivet à Caen

C’est ce mercredi 20 avril, qu’est lancé un financement participatif sur Zest.coop pour permettre la construction du premier pavillon de la Coop 5 pour 100 qui ouvrira en fin d’année. Un lieu pas comme les autres.

 

À l’automne prochain, ouvrira cours Montalivet à Caen, sur 1 800 m2 dans un entrepôt situé à proximité de la Maison du vélo, une structure unique en France : la Coop 5 pour 100. « Il existe dans l’Hexagone d’autres ressourceries, mais pas avec d’autres activités sur le même site et avec un même statut économique et juridique« , expose Laëtitia Millon, l’une des cinq porteurs du projet. Outre la collecte d’objets auprès de Caennaises et de Caennais souhaitant s’en débarrasser avant d’être remis en état puis vendus à des prix défiant toute concurrence, ce lieu participatif disposera d’un café-cantine avec des menus entre 10 et 14 €, d’un magasin coopératif proposant des produits alimentaires issus de l’agriculture bio et de circuits courts, ainsi que des produits d’entretien. « L’idée, c’est donc de permettre à tout un chacun de venir ici faire ses courses et de soutenir une économie durable« .

Douze emplois sont prévus lors de l’ouverture de la Coop 5 pour 100 à l’automne. Ils devraient être 30 à y travailler d’ici 2019 si tout se passe bien. Mais d’ici là, ce lieu participatif reste à construire. « Pas moins de 140 personnes nous ont déjà rejoints dans ce projet et nous lançons un appel à tous ceux qui veulent venir nous aider à partir du 10 mai sur le chantier pour aménager les lieux« , propose Didier Hays, l’un des instigateurs. Une réunion ouverte au public sera d’ailleurs organisée en mai, à l’extérieur du bâtiment pour mieux saisir toute la dimension du lieu et intégrer, pour ceux qui le souhaitent, des groupes de travail.

La Coop 5 pour 100 comprendra également un espace dédié à des professionnels qui lancent leur activité. « Nous leur mettrons à disposition un local, des outils et notre réseau pour leur permettre de lancer leur entreprise« , explique Laetitia Millon. Une offre qui pourrait intéresser des travailleurs exerçant dans les domaines de la menuiserie, du métal ou de la couture notamment.

Pour rejoindre le financement participatif, c’est par ici.

(source : https://www.tendanceouest.com/actualite-136174-la-coop-5-pour-100-vise-un-commerce-autrement-a-caen.html)

Campagne de financement participatif : C’est parti !

La campagne de financement participatif est lancée, il s’agit de construire dans un bâtiment de 1800 m2 situé Cours Montalivet, proche de la Presqu’île de Caen,
boisvivetblog
un premier pavillon permettant d’accueillir, d’organiser des réunions et de lancer les futurs chantiers.
Ce pavillon a été dessiné en collaboration avec le cabinet d’architectes Bureau Mécanique
je fais un don sur ZESTE pour financer le chantier
Je m’inscris sur le planning de chantier participatif (inscriptions closes)
img19
Symbolique, fédératrice et modulable, cette structure bois d’une hauteur de 6 mètres, se veut être un support à de multiples usages, qu’ils soient quotidiens ou exceptionnels :

  • Un rez-de-chaussée permettant l’animation de permanences, de petits évènements ou tout simplement se restaurer ou boire un verre.
  • Un premier étage de bureaux partagés.
  • Au second et dernier étage, un belvédère permet d’avoir une vision d’ensemble du lieu.

A l’instar des valeurs et engagements portés par le projet de la Coop 5 pour 100, ce chantier se réalisera grâce à la participation de tous du 9 au 15 mai 2016.

Comment participer ?

*Un don sur ZESTE entraîne automatiquement l’adhésion à l’association Le projet Coop 5 pour 100
Le calendrier :

  • Lancement de la campagne de financement participatif : mercredi 20 avril 2016
  • Durée de la campagne : 5 semaines
  • Date de fin de campagne : vendredi 25 mai 2016
  • Début du chantier participatif : mardi 10 mai 2016

Les montants du financement :
1er palier – Montant 5 000 € – Les matériaux pour la construction du pavillon
L’équipe du chantier s’efforcera de trouver et d’utiliser le maximum de matériaux en réemploi mais il sera quand même nécessaire d’acheter certains matériaux pour réaliser cette structure bois.
img18
2nd palier : Montant 3 000 € –  L’atelier de construction
Préfigurant l’organisation future des ateliers de la ressourcerie, ce premier atelier servira d’installation pilote pour la construction du pavillon : des établis et des outillages
ateliercoop
3ème palier : Montant 2 000 € – Le véhicule de collecte
Parce que l’activité d’une ressourcerie repose aussi sur la collecte de matériaux et d’objets, ce premier véhicule permettra d’organiser la collecte des matériaux utilisés dans la construction de ce premier pavillon.
camioncoopLes contreparties :
Quel que soit le montant donné : invitation au repas de fin de chantier du premier pavillon.
Communication Financement Participatif

  • Communiqués de presse;
  • Mailing liste
  • Facebook, blog
  • Réseaux personnels et partenaires
  • Réunions publiques

Campagne de financement participatif : C’est parti !

La campagne de financement participatif est lancée, il s’agit de construire dans un bâtiment de 1800 m2 situé Cours Montalivet, proche de la Presqu’île de Caen,

boisvivetblog

un premier pavillon permettant d’accueillir, d’organiser des réunions et de lancer les futurs chantiers.

Ce pavillon a été dessiné en collaboration avec le cabinet d’architectes Bureau Mécanique

je fais un don sur ZESTE pour financer le chantier

Je m’inscris sur le planning de chantier participatif (inscriptions closes)

img19

Symbolique, fédératrice et modulable, cette structure bois d’une hauteur de 6 mètres, se veut être un support à de multiples usages, qu’ils soient quotidiens ou exceptionnels :

  • Un rez-de-chaussée permettant l’animation de permanences, de petits évènements ou tout simplement se restaurer ou boire un verre.
  • Un premier étage de bureaux partagés.
  • Au second et dernier étage, un belvédère permet d’avoir une vision d’ensemble du lieu.

A l’instar des valeurs et engagements portés par le projet de la Coop 5 pour 100, ce chantier se réalisera grâce à la participation de tous du 9 au 15 mai 2016.

Comment participer ?

*Un don sur ZESTE entraîne automatiquement l’adhésion à l’association Le projet Coop 5 pour 100

Le calendrier :

  • Lancement de la campagne de financement participatif : mercredi 20 avril 2016
  • Durée de la campagne : 5 semaines
  • Date de fin de campagne : vendredi 25 mai 2016
  • Début du chantier participatif : mardi 10 mai 2016

Les montants du financement :

1er palier – Montant 5 000 € – Les matériaux pour la construction du pavillon

L’équipe du chantier s’efforcera de trouver et d’utiliser le maximum de matériaux en réemploi mais il sera quand même nécessaire d’acheter certains matériaux pour réaliser cette structure bois.

img18

2nd palier : Montant 3 000 € –  L’atelier de construction

Préfigurant l’organisation future des ateliers de la ressourcerie, ce premier atelier servira d’installation pilote pour la construction du pavillon : des établis et des outillages

ateliercoop
3ème palier : Montant 2 000 € – Le véhicule de collecte

Parce que l’activité d’une ressourcerie repose aussi sur la collecte de matériaux et d’objets, ce premier véhicule permettra d’organiser la collecte des matériaux utilisés dans la construction de ce premier pavillon.

camioncoopLes contreparties :

Quel que soit le montant donné : invitation au repas de fin de chantier du premier pavillon.

Communication Financement Participatif

  • Communiqués de presse;
  • Mailing liste
  • Facebook, blog
  • Réseaux personnels et partenaires
  • Réunions publiques
1 13 14 15 16 17 18