PET caca, la Coop est là

Le mardi 23 octobre 2018, débutait à Vienne, en Autriche, le Congrès de l’Union européenne de gastro-entérologie. Il y a été présenté une étude exploratoire portant sur huit personnes en bonne santé, vivant dans des pays différents (Italie, Finlande, Pologne, Royaume-Uni…) à des latitudes diverses (de la Sibérie aux bords de la Méditerranée), aux divers régimes alimentaires. Cette étude consistait à analyser les excréments de ces personnes, en cherchant la présence de dix types de plastiques.

 

Contamination aux plastiques

Tous les échantillons analysés se sont révélés positifs : au minimum, 10 grammes de fèces contiennent dix-huit microparticules de plastique, le maximum étant de 172, et la médiane située à vingt… Plus surprenant, presque tous les types de plastiques recherchés ont été retrouvés. Du polypropylène (PP) et du polytéréphtalate d’éthylène (PET) ont été identifiés dans tous les échantillons, les autres matières les plus fréquemment retrouvées étant le polystyrène (PS), le polyéthylène (PE) et le polyoxyméthylène (POM).

Les emballages de la Coop 5 pour 100

Pour ses produits alimentaires, l’épicerie de la Coop 5 pour 100 vous propose des emballages en verre (jus de fruits, pâtés, etc.) ou des sacs en papiers pour les pains, les farines et les fruits et légumes.

Enfonçage de porte ouverte, la Coop ouvre ses portes

Lundi 22 octobre 2018, dans la revue médicale américaine JAMA Internal Medicine (en anglais), on peut lire les résultats d’une grande enquête épidémiologique, portant sur 68 000 Français : elle compare la prévalence des cancers selon les modes d’alimentation.

Enfonçage de porte ouverte

Les consommateur.trices régulier.ères d’aliments issus de l’agriculture biologique verraient leur risque global d’avoir un cancer diminué de 25% (La baisse est même de 34% pour les cancers du sein chez les femmes ménopausées, et de 76% pour les lymphomes…).

Wouah ! Étonnement général !!??

La Coop 5 pour 100 vous ouvre ses portes

Parmi ses engagements, la Coop 5 pour 100 développe un aspect éthique : Garantir une transparence de fonctionnement dans l’origine des produits proposés et une politique du prix juste :  un prix le plus accessible possible pour les consommateur·trices tout en rémunérant correctement le travail des personnes.

Le magasin d’alimentation propose toute une gamme de produits :

  • pour consommer autrement,
  • à des prix raisonnables issus d’un lien direct entre consommateur.trice et producteur.trice de l’agriculture biologique ou assimilée,
  • produits issus de modes de production respectueux de l’environnement, des hommes et des femmes, et prioritairement conçus localement.

N’hésitez pas à passer ! Cours Montalivet.

Campagne de resouscription

Campagne de re-souscription au capital 
de la Société Coopérative Coop 5 pour 100

 

 
Historique… 
 
En janvier 2017, l’assemblée générale constitutive de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif « Coop 5 pour 100 » validait les statuts de la société, nommait sa première Présidente et son premier Conseil Coopératif. Le premier capital avoisinait les 7000 € et la société pouvait alors recevoir de nouvelles souscriptions qui, aujourd’hui, s’élèvent à 20 000 € ! Vous faites partie de ces 300 sociétaires qui, par leur souscription au capital de la SCIC, avez marqué votre engagement envers le projet de la Coop 5 pour 100 et avez ainsi souhaité participer à ses activités et sa gouvernance.

Aujourd’hui…

À vous qui avez cru en ce projet qui, aujourd’hui, développe ses activités sous couvert de l’association  «le projet Coop 5 pour 100»  et demain sera pérennisé lors de l’installation de ses activités dans son local définitif (dans le cadre d’un bail de 10 ans !), nous proposons d’acquérir de nouvelles parts sociales et nous vous expliquons à quoi seront destinés les fonds ainsi collectés dans le capital social de la SCIC.

 

Demain…

Le 1er juillet 2018, la Coop 5 pour 100 signera un bail pour un local de 1000 m2 situé au 33, Route de Trouville. Elle devra alors engager des travaux d’aménagement en vue d’une ouverture au printemps 2019. Le plan de ces aménagements a fait l’objet d’un dépôt de permis de construire qui est en cours d’instruction et d’un plan d’investissements qui chiffre les travaux à réaliser et les fonds à obtenir en vue de leur financement.

Le total des investissements s’élève à 303 000 € auxquels il faut ajouter 50 000 € de trésorerie pour couvrir la constitution des premiers stocks et la couverture des charges de démarrage de l’activité. Pour financer ce besoin de 353 000 €, nous avons obtenu des fonds publics (ADEME et Région Normandie) pour 73 000 € et nous sollicitons des emprunts auprès d’organismes financiers (NEF, Crédit Coopératif et Normandie Active) pour 240 000 €.

Il manque donc 40 000 € pour équilibrer notre plan de financement : 20 000 € sont déjà acquis par les souscriptions actuelles au capital social de la Société coopérative.
Il manque donc 20 000 € pour boucler notre plan !

 

Nous avons déjà lancé de nouvelles pistes pour financer ces 20 000 € : fondations, subventions, aides matérielles sur les investissements… mais nous proposons également de poursuivre l’augmentation du Capital social de la SCIC. Pour cela, nous sollicitons de nouvelles souscriptions aux personnes qui découvrent la Coop et souhaitent s’y engager. Mais il est aussi possible d’augmenter sa souscription individuelle en achetant de nouvelles parts sociales (d’une valeur unitaire de 10 €). Si vous le souhaitez et que vous le pouvez, nous vous remercions de compléter le bulletin de souscription (pour les personnes physiques et pour les personnes morales) et de l’adresser (ou le déposer) à la Coop 5 pour 100 – 33 route de Trouville – 14000 CAEN.
Et pour tout renseignement : contact@coop5pour100.com

Si vous souhaitez avoir des informations plus précises sur le projet, les données financières et le fonctionnement de la SCIC, vous pouvez accéder à l’ensemble de la documentation en cliquant sur les liens.

L’Ademe tousse, la Coop à la rescousse

Ce mercredi 26 avril 2018, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) publie une étude d’où il ressort que nous devons consommer mieux et moins.

Elle pousse un cri d’alarme relatif à notre suréquipement : les ménages possèdent en moyenne 99 équipements électriques et électroniques (Spontanément, les gens déclarent en avoir 34…). “l’ensemble des équipements, meubles et électroménagers présents dans la maison pèse en moyenne 2,5 tonnes”. Pour fabriquer ces 2,5 tonnes d’équipements, “il a fallu mobiliser 45 tonnes de matières premières” et “le CO2 émis pendant tout le cycle de fabrication est de 6 tonnes de CO2”, soit l’équivalent de 6 allers-retours Paris-New York.

Parmi les conseils qu’elle liste pour prolonger la durée de vie de nos équipements, l’ADEME propose de donner les appareils dont on ne veut plus ; c’est là que la Coop 5 pour 100 intervient, dans la région caennaise.

La Coop 5 pour 100 récupère vos appareils et autres objets, en état de marche ou facilement réparables, qu’elle réinjecte à prix très abordables dans le circuit de consommation, dans son magasin solidaire situé Cours Montalivet à Caen.

Vous pouvez venir les déposer directement aux heures d’ouverture du magasin.

Vous pouvez nous solliciter pour enlever à domicile vos meubles.

Vous pouvez les déposer pour la Coop à la déchetterie de Fleury-sur-Orne.

Vous pouvez aussi passer par le biais des UTILOTROC et des collectes éphémères dont nous sommes partenaires.

29 septembre : la fête des possibles à la Coop

Samedi 29 septembre de 10h à 17h, c’est la fête des possibles (https://fete-des-possibles.org/) pour mettre en avant des initiatives citoyennes rendant ce monde plus juste, plus écolo et plus humain.

Pour s’inscrire dans cet évènement national, la Coop organise une journée “spéciale”. Au programme :

  • Chasse au trésor pour découvrir les différents aspects du lieu,
  • Un repas “fin d’été début d’automne” est proposé sur le temps du déjeuner,
  • Braderie à la ressourcerie,
  • En exclusivité : “la chorale éphémère et déjantée de la Coop'”,
  • d’autres animations à venir…

Soutenir la Coop avec Lilo : comment ça marche ?

Soutenir la Coop de chez-vous, c’est désormais possible avec Lilo !

 

Certains d’entre-vous ont peut-être la volonté de soutenir la Coop, mais faute de temps ou de moyens ne savent pas comment s’y prendre. D’autres sont peut-être déjà actifs à la Coop mais souhaitent l’aider encore davantage ?

Désormais, en faisant des recherches internet, vous pouvez soutenir financièrement l’activité de la Coop 5 pour 100. Le principe est le suivant : vous faites des recherches internet, récoltant ainsi des gouttes d’eau, et Lilo reverse de l’argent à la Coop 5 pour 100 !

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

 

Lilo est un moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux, dont celui de la Coop 5 pour 100. Pour mieux comprendre le principe, vous pouvez dès à présent regarder cette vidéo !

Les étapes à suivre pour soutenir la Coop sur Lilo :

  • Rendez-vous sur Lilo.
  • Ajoutez Lilo à votre navigateur (en cliquant sur “ajouter Lilo”, puis “ajouter l’extension”).
  • Vous pouvez choisir Lilo comme moteur de recherche par défaut, pour plus de facilité.
  • En haut à droite de la page de recherches, cliquez sur l’icône goutte d’eau. Une fenêtre s’ouvre : cliquez alors sur “distribuer”.
  • Une page s’ouvre. En faisant défiler un peu cette page vers le bas, vous verrez qu’il y a une barre de recherche sur le côté droit. Tapez “Coop 5 pour 100”.
  • Une nouvelle page s’ouvre : cliquez alors sur la Coop 5 pour 100. Vous y êtes presque ! Il vous suffit maintenant de cliquer sur le bouton “OFF”, pour qu’il passe sur “ON” et donne ainsi automatiquement vos gouttes d’eau à la Coop.
  • Effectuez autant de recherches que vous le souhaitez !

 

En faisant des recherches avec Lilo, vous permettez donc à la Coop d’accroître les financements nécessaires à son fonctionnement, sans débourser un centime ! Alors n’hésitez plus : lancez-vous ! 😉

Tricot gourmand et sauvage

Les cafés tricots de Caen se sont rencontrés à nouveau au restaurant ‘Sauvages sur un plateau’. Tout le monde était là :  les Héros du quotidien, la Coop 5 pour 100 avec le groupe “Tricothé“, et le Café des Images, avec une bonne trentaine de participants de tout âge, et… trois hommes…, tous souriants, contents et motivés ! Le soleil brillait dehors et sur les visages…

Super accueil de Sauvages sur un Plateau, qui avait préparé un buffet pour se régaler. Un moment tout simplement parfait…

Pour rejoindre le groupe “tricothé” de la Coop, contactez : ressourcerie@coop5pour100.com ou tout simplement venez avec vos aiguilles ou juste vos mains à la Coop 5 pour 100, le mercredi à partir de 15h30 !

 

1 15 16 17