Questions-réponses sur l’épicerie de la Coop 5 pour 100

Dans l’épicerie, presque tous les produits sont bio, qu’en est-il des autres ?
Les autres produits sont « bio pour ainsi dire » : on connaît les producteurs et les productrices, leurs manières de travailler et de respecter la nature. Ils pratiquent l’agro-écologie, n’utilisent pas de pesticides, ni d’engrais de synthèse, respectent le bien-être animal et s’approvisionnent localement.

Qu’est-ce que vous entendez par fruits et légumes de saison ?
Cela veut dire qu’on revient aux habitudes sensées d’avant l’industrialisation et l’internationalisation de l’agriculture : produire et manger ce que la terre donne, ici et maintenant, à chaque saison. Pas de fraises en hiver. Des pommes à partir de l’automne (et après car certains produits sont conservés des mois en frigo à température ambiante si transformés -confiture, fruits au sirop…- et permettent ainsi d’en disposer sur de longues périodes).
Nous achetons prioritairement aux producteurs et productrices locaux, et donc nous dépendons de ce qu’ils produisent.

Vous privilégiez les produits locaux, pourtant j’ai vu des bananes…
Une banane qui voyage par bateau des Antilles au Havre a un bilan carbone inférieur à son transport par camion du Havre à Rungis… Mais vous n’y trouverez pas d’avocat qui voyage en avion et a un bilan carbone catastrophique.

D’autre part, certains produits ne peuvent venir de nos contrées tempérées ; l’idée est alors se s’assurer de l’aspect « équitable » de la transaction avec les producteurs et productrices.

Le rapport du GIEC sur l’agriculture de début août 2019 préconise de réduire considérablement la viande dans notre alimentation pour agir pour l’environnement. Pourquoi en vendez-vous ?
Parce que réduire n’est pas supprimer (même si on peut). Parce que réduire permettra de s’auto-suffire avec la production nationale de vaches qui mangent de l’herbe et ainsi rendre les surfaces consacrées aux productions de soja ultramarines aux paysans de là-bas qui élèveront des vaches qui mangent de l’herbe pour les gens de là-bas : gagnant-gagnant…
Parce que la viande que nous vendons est garantie de qualité Agriculture Biologique, nous nous en sommes assurés en rencontrant les producteurs et productrices.
De plus, nous avons fait le choix d’en vendre peu.

 

Alors, on fait comment si on mange moins de viande ou plus du tout ?

Il est bien connu maintenant que les associations de céréales et de légumineuses remplacent avantageusement la viande dans l’alimentation : riz-haricots rouges, pâtes-pois cassés, maïs-fèves, avoine-soja, semoule-pois chiches, blé-lentilles (voir la page que le site de la Coop y consacre : céréales et légumineuses à la coop).

 

Comment sont établis les prix ?

Référons-nous au schéma décomposant un prix en grande surface établi par UFC-Que Choisir pour leur enquête sur les sur-marges de la grande distribution sur les produits bios pour expliquer nos prix :

1) Par choix, nous avons décidé de ne pas agir sur la partie du prix (partie verte du schéma appelée « prix expédition ») en laissant les producteurs et productrices fixer leur prix et en accédant à leur demande.

2) La marge brute est constituée de deux éléments :

– les coûts de commercialisation : pour que l’épicerie fonctionne, il est nécessaire de payer les charges incompressibles : loyer, électricité, etc. et de rémunérer les salariés. Ces coûts sont minimisés par la participation de bénévoles qui interviennent à tous les niveaux : identification des producteurs, des produits, accueil des clients, mise en rayon…, mais aussi veillent à éviter les pertes, quasi-inexistantes à la Coop, grâce aussi à la cantine qui absorbe les produits excédentaires largement avant leur date d’expiration.

– la marge nette : elle est inexistante à la Coop, nous n’avons pas d’actionnaires à servir.

3) La TVA est fixée par la loi.

Si malgré cela certains prix vous paraissent élevés, c’est parce que ce sont des produits d’exception ou des processus de fabrication qui demandent temps et technicité.

 

Qu’apporte l’épicerie de la Coop par rapport à l’offre alternative et bio actuelle ?
La Coop 5 pour 100 est un lieu au fonctionnement différent qui s’appuie sur tous ses membres et ses alliés-partenaires, est ancrée dans une perspective de transition écologique, un lieu coopératif sans profit, sans patron, sans marge nette, pour offrir un service à ses membres et à tous ceux qui souhaitent en profiter.

Sa caractéristique principale est le local, pour au moins 90% des références.

vente à emporter à la Coop

La cantine et l’épicerie de la Coop 5 pour 100 vous proposent de la vente à emporter : si tous les repas préparés pour le midi ne sont pas vendus, ils rejoignent, pour l’après-midi, la vitrine réfrigérée située entre les deux lieux.

exemple : plat principal et dessert du mercredi 22 mai 2019Si vous n’avez pas pensé à apporter vos contenants, la Coop peut vous vendre des récipients bio-dégradables, compostables et réutilisables.

 

 

 

préparations alimentaires à la Coop

La Coop 5 pour 100 vous propose diverses préparations alimentaires salées et sucrées :

nos producteurs et productrices

Akal Food : produits à base de spiruline

Rue verte Pascale et Fabrice Brianchon : sauces et préparations salées

Douceurs d’enfance : gâteaux et confitures

La ferme des Crettes : terrines, pâtés (porc)

Safran du bocage : produits à base de safran

Tutti Planti : sirops, gelées, confitures

François et Madalen Tourret : miel

Le Goût des Champs, Lucie Poincheval : petits pots (bébé) de légumes et fruits

Fraise et Compagnie, Maud Poincheval : confitures, gelées, sirops

Vert Framboise, Sandrine Daccache : traiteur à Caen, pâtisseries d’exception

œufs, viandes, poissons et laitages à la Coop

La Coop 5 pour 100 vous propose ses produits frais :

nos producteurs et productrices

ŒUFS et VIANDES

Ferme des Pâtures : bœuf, veau, porc

Aurélie Levasseur : œufs, poules

Frédérique et Yohann Pesquerel : bœuf au cidre, chili de porc, axoa de porc, viande de porc

Laurent Montéléon : poulets

Maison Saint-Lô : truite et produits transformés

PRODUITS LAITIERS

Bergerie Hamelin et Compagnie : fromages de brebis

La Boîte à fromages : fromages de vache, yaourts…

Les Fermes bio d’Isigny : lait, beurre et camembert

La ferme Rossigny : fromages de chèvre

Ferme du Clos Mont d’Or : crème, lait cru

La Godinette, Valérie et Nicolas Pitrayes : glaces et beurre salé

EARL du lieu Foin, Olivier et Angélique Godey : yaourts aux fruits

GAEC du Bois de Canon : Lin Bourdais et Sophie Martinet sont producteurs d’une tomme fermière de Normandie au lait cru de vache de race Normande.

boissons et autres liquides à la Coop

La Coop 5 pour 100 vous propose :

des boissons

nos producteurs et productrices

Brasserie La Lie : bière

Brasserie La Fresneysie : bière

Brasserie La Mouette : bière

Ça va tea ? : thé glacé

Café Dauré : café, thé

Faso’Die : boissons traditionnelles africaines

Vergers de Ducy : jus de pommes, poires, cidre, poiré…

Vin chez toi : vins

PIVA SCEA : vins de Bordeaux

Meuh Cola : limonade et autres sodas

Domaines Monbouché, EARL Theulet-Marsalet : Vins Bergerac et Monbazillac

Le Verger de la Reinette : jus de fruits produits dans l’Orne

Mickaël Mary – Terres de Simples : tisanes simples et composées

Green & Co : Pipi du Dragon

 

 

et autres liquides…

En partenariat avec l’association Normandie Grèce, nous travaillons avec une coopérative sociale (Eptastiktos Coopérative) qui défend les oliviers anciens de Crète et redistribue ses bénéfices pour des actions sociales. Découvrez cette huile délicieuse en bidons de 1, 3 ou 5 litres.Ecodis

Les Fermes bio d’Isigny

fruits et légumes à la coop

Faut-il encore se convaincre des différentes bonnes raisons de manger des fruits et légumes ? Jetons un œil au lien précédent ou à celui-ci et la raison l’aura emporté. Un petit calendrier peut nous y aider.

La Coop 5 pour 100 propose dans son épicerie fruits et légumes bio de saison et locaux (si lointain, équitables).

nos producteurs et productrices

Aux légumes du moulin : « Située au Haut de Craham, à Cahagnes (14240), Cédric a créé son entreprise en 2003 et a été rejoint par Johann en 2012. C’est en 2014 que nous avons créé la société EARL Aux légumes du moulin et embauché Ophélie.
Nous produisons des légumes de saison très diversifiés sur 3,5 ha de légumes de plein champ et 2800 m² de serres froides.
Une petite partie du travail est faite en traction animale avec Salam et Nikita, nos deux ânes.
Vous pouvez nous retrouver le jeudi soir pour un marché à la ferme à partir de 17h30. Nous sommes également présents sur le marché Saint-Sauveur du vendredi matin à Caen.
« 

Le Biau Courtil : « Depuis 2000, nous produisons sur un site à Torteval Quesnay (14240) à environ 30 km à l’ouest de Caen, 20 min Bayeux, dans le Calvados. Nous produisons 120 variétés de légumes du monde entier, sur un site de 22 hectares dont 8h de maraichage, suivant une éthique et des valeurs. »

EARL des 4 saisons : Située à La Graverie aux portes de Vire, dans le Calvados, l’exploitation de Christine GAMAURY et Nicolas PARIS, l’EARL des 4 Saisons, comporte plusieurs productions en agriculture biologique (maraîchage, petits fruits, œufs, élevage ovin viande ), et une production de miel (30 ruches) et de pains d’épices non certifiable en AB. L’exploitation fonctionne sur 32,40 ha d’un seul tenant à ce jour (3 ha de maraîchage dont 1500 m² de tunnels, 0,35 ha de fruits rouges, 9 ha de céréales et 20 ha de prairies dont les parcours des poules, des prairies temporaires pour les rotations et des prairies naturelles permanentes).

Vergers de la Frestellée : Ferme conduite en agriculture biologique aux produits labellisés Ecocert : pommes vendues en filet de 5 ou 10 kg, fraises, poires, prunes, abricots, pêches, nectarines, coings, cerises, fruits rouges, rhubarbe, kiwis, châtaignes. Possibilité de cueillette sur place.

1 2