Ouest-France – 10 mai 2019

La Coop 5 pour 100 a déménagé, et on peut désormais y manger

http://aprg.fr/wp-content/uploads/2017/07/logo-OF.jpg

1000 m2, de la lumière, une cantine, de l’électroménager… La coopérative a investi ses nouveaux locaux de la route de Trouville, hier, avec, en prime, quelques nouveautés.

La Coop 5 pour 100 a rouvert ses portes au 33, route de Trouville à Caen. 1 000 m2 qui comprennent une ressourcerie, une épicerie et une cantine. Sans oublier les activités et ateliers régulièrement proposés.

La Coop 5 pour 100 a rouvert ses portes au 33, route de Trouville à Caen. 1000 m2 qui comprennent une ressourcerie, une épicerie et une cantine. Sans oublier les activités et ateliers régulièrement proposés.

2016

L’idée de la Coop 5 pour 100 est née à l’été 2016. Installée cours Montalivet depuis, elle vient de déménager.

9

Le chantier aura duré neuf mois. Neuf mois durant lesquels les coopérateurs, bénévoles et professionnels se sont retroussés les manches, main dans la main. « C’était vide quand on est arrivé ici, se souvient Véronique Paumier, l’une des onze salariés de la Coop 5 pour 100. Les murs étaient gris, nus… Maintenant on est vraiment bien. »

1000

Un peu plus petit mais mieux aménagé que l’ancien, le local de la Coop 5 pour 100 dans  le quartier de la Demi-Lune fait 1000 m2, sans compter le jardin qui doit être aménagé. On y retrouve la ressourcerie, l’épicerie de produits locaux (qui ne vend plus sur commande comme avant) et les ateliers proposés au public et coopérateurs, mais aussi quelques nouveautés.

« Désormais, on a une cantine qui fonctionne tous les midis, et le bar salon de thé est ouvert toute la journée. » Les repas non vendus le midi seront mis en vente à l’épicerie l’après-midi. Rien ne se perd.

56

Il faut dire qu’éviter les déchets, c’est un peu la raison d’être de la Coop. Grâce à sa ressourcerie, l’an passé, 56 tonnes d’objets et matériels ont été récupérés et remis en état. « On fera plus dans nos nouveaux locaux, assure Véronique Paumier. Car, désormais, on accepte le gros électroménager. » En fait, presque tout est accepté à la ressourcerie : « Tant que ce n’est pas dangereux, et que c’est relativement propre, on prend, on trie, on nettoie, on répare. On jette en tout dernier recours. »

400

La Coop 5 pour 100, qui fonctionne en Société Coopérative d’Intérêt Collectif, prône la gouvernance horizontale : « Une voix=un homme, peu importe qu’on possède une part sociale ou 100. » Aujourd’hui, ils sont près de 400 coopérateurs mais les souscriptions (à partir de 10€) sont toujours possibles. « La Coop fonctionne grâce aux coopérateurs, aux clients ‘lambda’ mais aussi aux partenaires institutionnels ou privés… On travaille également avec des écoles, une ludothèque, trois déchetteries, etc. »

Élodie DARDENNE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bloqueur d’Indésirables WordPress par WP-SpamShield

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.