Campagne de resouscription

Campagne de re-souscription au capital 
de la Société Coopérative Coop 5 pour 100

 

Historique… 
En janvier 2017, l’assemblée générale constitutive de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif « Coop 5 pour 100 » validait les statuts de la société, nommait sa première Présidente et son premier Conseil Coopératif. Le premier capital avoisinait les 7000 € et la société pouvait alors recevoir de nouvelles souscriptions qui, aujourd’hui, s’élèvent à 20 000 € ! Vous faites partie de ces 300 sociétaires qui, par leur souscription au capital de la SCIC, avez marqué votre engagement envers le projet de la Coop 5 pour 100 et avez ainsi souhaité participer à ses activités et sa gouvernance.

Aujourd’hui…

À vous qui avez cru en ce projet qui, aujourd’hui, développe ses activités sous couvert de l’association  «le projet Coop 5 pour 100»  et demain sera pérennisé lors de l’installation de ses activités dans son local définitif (dans le cadre d’un bail de 10 ans !), nous proposons d’acquérir de nouvelles parts sociales et nous vous expliquons à quoi seront destinés les fonds ainsi collectés dans le capital social de la SCIC.

 

Demain…

Le 1er juillet 2018, la Coop 5 pour 100 signera un bail pour un local de 1000 M2 situé au 33, Route de Trouville. Elle devra alors engager des travaux d’aménagement en vue d’une ouverture à l’automne 2018. Le plan de ces aménagements a fait l’objet d’un dépôt de permis de construire qui est en cours d’instruction et d’un plan d’investissements qui chiffre les travaux à réaliser et les fonds à obtenir en vue de leur financement.

Le total des investissements s’élève à 303 000 € auxquels il faut ajouter 50 000 € de trésorerie pour couvrir la constitution des premiers stocks et la couverture des charges de démarrage de l’activité. Pour financer ce besoin de 353 000 €, nous avons obtenu des fonds publics (ADEME et Région Normandie) pour 73 000 € et nous sollicitons des emprunts auprès d’organismes financiers (NEF, Crédit Coopératif et Normandie Active) pour 240 000 €.

Il manque donc 40 000 € pour équilibrer notre plan de financement : 20 000 € sont déjà acquis par les souscriptions actuelles au capital social de la Société coopérative.
Il manque donc 20 000 € pour boucler notre plan !

 

Nous avons déjà lancé de nouvelles pistes pour financer ces 20 000 € : fondations, subventions, aides matérielles sur les investissements… mais nous proposons également de poursuivre l’augmentation du Capital social de la SCIC. Pour cela, nous sollicitons de nouvelles souscriptions aux personnes qui découvrent la Coop et souhaitent s’y engager. Mais il est aussi possible d’augmenter sa souscription individuelle en achetant de nouvelles parts sociales (d’une valeur unitaire de 10 €). Si vous le souhaitez et que vous le pouvez, nous vous remercions de compléter le bulletin de souscription (pour les personnes physiques et pour les personnes morales) et de l’adresser (ou le déposer) à la Coop 5 pour 100 – 20,  Cours Montalivet – 14000 CAEN.
Et pour tout renseignement : contact@coop5pour100.com

Si vous souhaitez avoir des informations plus précises sur le projet, les données financières et le fonctionnement de la SCIC, vous pouvez accéder à l’ensemble de la documentation en cliquant sur les liens.

Ouest-France – 2 juillet 2018

4 m3 de déchets d’équipements électriques collectés

 

http://aprg.fr/wp-content/uploads/2017/07/logo-OF.jpg

Plus de 50 passages ont été réalisés pour collecter 4 m3 de Déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Cette opération était organisée par la commune, Caen-la-Mer et la Coop 5 %, samedi matin. « Cette action est bien plus qu’une simple sensibilisation puisque tous ces équipements vont être recyclés ou remis en état et réemployés. »

(source : https://www.ouest-france.fr/normandie/louvigny-14111/4-m3-de-dechets-d-equipements-electriques-collectes-5859195)

La Coop 5 pour 100 est dans le Guide

Cinquante actions pour organiser votre éco-événement

RÉSEAU, LE SYVEDAC, CAEN LA MER ET LA VILLE DE CAEN CRÉENT LE GUIDE ÉCO-ÉVÉNEMENT

RÉSEAU (syndicat mixte de production et de distribution d’eau potable de la région de Caen), le SYVEDAC (Syndicat pour la Valorisation et l’Élimination des Déchets ménagers de l’Agglomération Caennaise), la Communauté urbaine Caen la mer et la ville de Caen souhaitent accompagner les organisateurs d’évènements à développer des pratiques respectueuses de l’environnement en proposant un outil pratique et concret :

le guide des 50 actions pour organiser des événements éco-responsables

De multiples événements sportifs et culturels concourent au dynamisme du territoire et témoignent de la richesse de la vie associative. Ces évènements peuvent être à l’origine de nombreux impacts environnementaux : production de déchets le plus souvent en mélange, multiplication des déplacements individuels, consommations d’eau et d’énergie, bruit…

 

Découvrez en vidéo le guide

 

Les objectifs du guide des événements éco-responsables :

  • Sensibiliser les organisateurs aux enjeux de l’éco-responsabilité ;
  • Inviter et accompagner les organisateurs à s’engager dans une démarche de progrès pour limiter l’impact environnemental, social et économique d’un évènement ;
  • Mettre à disposition des ressources pratiques facilitant la mise en œuvre d’une démarche éco-responsable.

 

Fiches pratiques, adresses utiles, contacts… le guide des 50 actions pour organiser des éco-événements rassemble 12 thématiques pour accompagner les structures :

  • le choix d’un site,
  • la communication,
  • l’adhésion,
  • la gestion des déchets et de l’eau,
  • la maîtrise de l’énergie,
  • l’atténuation des nuisances sonores,
  • le transport et l’hébergement,
  • l’accessibilité,
  • les achats,
  • la solidarité,
  • le bilan de la démarche.

* * *

On retrouve la Coop 5 pour 100 dans le glossaire des associations du document.

Tendance Ouest – 30 juin 2018 : un nouveau local avant la fin de l’année pour la Coop 5 pour 100

À Caen (Calvados), la Coop 5 pour 100 va changer de lieu. Le nouveau bail doit être signé en ce début du mois de juillet 2018. Les salariés espèrent inaugurer leur nouveau local, au 33 route de Trouville, avant la fin de l’année 2018.

Par Margaux Rousset

Le mois de juillet 2018 s’annonce chargé pour les salariés et les coopérateurs de la Coop 5 pour 100. La société coopérative installée au 20 cours Montalivet à Caen (Calvados), va déménager au 33 route de Trouville. Le bail doit être signé au début du mois. Le nouveau lieu de 1 000m2 va permettre de mieux agencer l’espace. 250m2 seront dédiés au stockage des objets apportés par les Caennais et qui sont ensuite retapés et recyclé dans la ressourcerie avant d’être revendu dans le magasin à des prix attractifs. « Nous aurons aussi un vrai espace pour une cantine et une épicerie ce qu’on ne peut pas faire dans notre lieu actuel puisque nous n’avons qu’une seule arrivée d’eau et pas de chambre froide, explique en souriant Valérie Levilland salariée de la Coop, nous allons travailler dans de bonnes conditions ».

Là où les objets et meubles sont actuellement stockés à même le sol, des aménagements de stockage sur trois niveaux seront également prévus. « Le local est absolument vide donc nous pouvons le moduler comme nous le souhaitons. Il sera vraiment adapté à nos activités ».

Une campagne de souscription lancée

Les salariés espèrent ouvrir le lieu en novembre prochain. Le total des investissements s’élève à 303 000 euros. À cela doivent s’ajouter 50 000 euros de trésorerie pour le démarrage de l’activité et les premiers stocks. La Coop 5 pour 100 a obtenu des fonds publics (de la région Normandie notamment) et a sollicité des emprunts. Elle lance également un appel à la souscription auprès de coopérateurs mais également auprès des personnes qui découvrent la Coop. « Lorsque l’on souscrit, on demande un engagement de deux heures par mois au sein de la Coop. Si les gens ne pensent pas avoir le temps de s’investir, ils peuvent nous faire un don ».

(source : https://www.tendanceouest.com/actualite-282163-caen-un-nouveau-local-avant-la-fin-de-l-annee-pour-la-coop-5-pour-100.html)

Ouest-France, 25 juin 2018 : La Coop 5 pour 100 lance une souscription

Pour boucler le financement d’aménagement de son futur lieu, 33 rue de Trouville à Caen, la Coop 5 pour 100 a besoin de nouveaux souscripteurs et de dons. De quoi poursuivre ses activités d’économie collaborative et solidaire à but non lucratif.

    

Par Nathalie TRAVADON

http://aprg.fr/wp-content/uploads/2017/07/logo-OF.jpg

Pourquoi ? Comment ?

La Coop 5 pour 100, c’est quoi ?

La Coop 5 pour 100 est un beau projet lancé à l’été 2016 avec « un groupement d’achats (légumes, œufs, pommes, bière…) ouvert aux adhérents« , rappelle Laetitia Millon, une des personnes à l’origine du projet. Elle propose également un magasin général avec une épicerie de produits locaux, mais aussi des meubles, de la vaisselle, des objets de décoration, etc. Tous d’occasion. On y trouve même une ressourcerie : des meubles donnés ou collectés, remis en état. Et des ateliers de bricolage, de cuisine et de création…

 

Pourquoi des travaux d’aménagement ?

« Le 1er juillet, nous allons signer un bail de dix ans pour les nouveaux locaux de 1000 m2 que nous allons investir au 33 route de Trouville« , précise Laetitia Millon. Un endroit plus pérenne que ceux du cours Montalivet, qu’ils devaient quitter fin 2019.

Mais, avant l’ouverture prévue à l’automne, « nous avons des travaux d’aménagement à effectuer pour un coût d’investissement de 303 000 €. Plus 50 000 € de trésorerie pour les charges de démarrage et la constitution des premiers stocks. »

 

Qui soutient le projet ?

La Région Normandie soutient le projet à hauteur de 32 000 €, dont une aide à l’emploi de 5 000 €. « Pour cela, nous avions répondu à un appel à projet sur l’alimentation, la réduction des déchets et la sensibilisation au développement durable. »

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) subventionne aussi le projet pour 40 000 €.

« Nous avons aussi demandé des emprunts pour 240 000 € auprès de la Nef, du Crédit coopératif et de Normandie active. » Mais il manque 40 000 € pour équilibrer leur plan de financement : « 20 000 € sont déjà acquis par les souscriptions actuelles au capital social de la Société coopérative. »

Il manque donc 20 000 € pour boucler leur plan de financement.

 

Comment boucler les financements ?

Pour boucler son budget pour le futur lieu et trouver les 20 000 €, la Coop lance une campagne de souscription . « Aujourd’hui, nous comptons 310 souscripteurs. Notre ambition est d’atteindre les 400 souscripteurs. » Quand on souscrit, on devient co-propriétaire et co-décisionnaire. La Coop 5 pour 100 développe ainsi une économie collaborative et solidaire à but non lucratif sous la forme d’une Société coopérative d’intérêt collectif (SCIC). Une part coûte 10 € . Elle espère aussi inciter de nouveaux souscripteurs à les rejoindre. « Les dons sont aussi les bienvenus. »

 

Quel projet pour le futur lieu ?

« Nous souhaitons ouvrir une cantine en lien avec l’épicerie qui existe déjà. L’objectif est de cuisiner des produits de saison et locaux. » Et si des produits frais n’ont pas été vendus à l’épicerie, ils serviront pour faire le repas de la cantine. Et les repas non vendus seront proposés à l’épicerie en plats traiteur. L’objectif : réduire toujours plus les déchets. « Nous prévoyons aussi des cours de cuisine. »

Dans ce nouveau lieu, « nous aimerions employer douze personnes à mi-temps pour partager le travail. » Soit 7,5 équivalents temps plein.

(source : https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/caen-la-coop-5-pour-100-lance-une-souscription-5844095)

La Coop 5 pour 100 à l’Utilotroc

Parmi ses diverses actions, le SYVEDAC (syndicat pour la valorisation et l’élimination des déchets ménagers de l’agglomération caennaise) organise l’Utilotroc, depuis 2010, dans les déchetteries de l’agglomération.
L’Utilotroc est une bourse d’échanges d’objets de seconde main, en même temps qu’une opération de prévention de production de déchets. L’objectif de l’Utilotroc est de  :

  1.  promouvoir le réemploi des objets et des biens de consommation auprès du grand public,
  2.  développer les solidarités et aborder la relation non  marchande, tout en valorisant l’intérêt du réemploi,
  3. sensibiliser au tri des déchets, au recyclage et à une consommation plus responsable.

Durant ces journées, les usager·ères pourront ainsi déposer des objets dont ils n’ont plus besoin (à condition qu’ils soient propres et réutilisables). Ces objets pourront ensuite être repris par tout·e autre usager·ère intéressé·e et même si celui-ci ou celle-ci n’a rien déposé.

À l’issue de ces journées, des objets n’ont pas trouvé preneur·euse. Plutôt que de les mettre à la benne, suivant un accord de partenariat, la Coop 5 pour 100 les récupère et contribue ainsi à ce projet qui est en adéquation avec ses objectifs.

Affiche-Utilotroc-CLM-

Partenariats avec l’ESAT de Giberville, et l’IEM d’Hérouville Saint-Clair

Les mercredis 23 et 30 mai, nous avons accueilli 4 jeunes de l’IEM (Institut d’Éducation Motrice) François-Xavier Falala, de l’association APF France handicap. Les jeunes étaient venu·es découvrir la Coop lors d’une visite, et dans le cadre de leurs choix d’ateliers à l’IEM, Donovan, Cindy, Amandine, et Davy ont choisi la Coop !
Sur un créneau hebdomadaire de 2 heures pendant 3 semaines, ils·elles viennent mettre la main à la pâte : tri, nettoyage, mise en rayon, rien ne leur résiste ! L’équipe revient aider mercredi prochain. Ils·elles sont guidé·es pour leurs débuts par un·e coopérateur·trice et un·e moniteur·trice de leur établissement (Morgane sur la photo).

 

Un partenariat est également en place avec l’E.S.A.T (Établissement et Service d’Aide par le Travail) Philippe de Bourgoing à Giberville. Un petit groupe de travailleurs est venu jeudi après-midi dernier. Ponçage, tri et nettoyage de vaisselle, de CD, ils se sont bien investis. La Coop est très heureuse de les compter parmi ses bénévoles ! Il est prévu que 4 travailleurs de l’E.S.A.T reviennent régulièrement aider.

Soutenir la Coop avec Lilo : comment ça marche ?

Soutenir la Coop de chez-vous, c’est désormais possible avec Lilo !

 

Certains d’entre-vous ont peut-être la volonté de soutenir la Coop, mais faute de temps ou de moyens ne savent pas comment s’y prendre. D’autres sont peut-être déjà actifs à la Coop mais souhaitent l’aider encore davantage ?

Désormais, en faisant des recherches internet, vous pouvez soutenir financièrement l’activité de la Coop 5 pour 100. Le principe est le suivant : vous faites des recherches internet, récoltant ainsi des gouttes d’eau, et Lilo reverse de l’argent à la Coop 5 pour 100 !

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

 

Lilo est un moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux, dont celui de la Coop 5 pour 100. Pour mieux comprendre le principe, vous pouvez dès à présent regarder cette vidéo !

Les étapes à suivre pour soutenir la Coop sur Lilo :

  • Rendez-vous sur Lilo.
  • Ajoutez Lilo à votre navigateur (en cliquant sur « ajouter Lilo », puis « ajouter l’extension »).
  • Vous pouvez choisir Lilo comme moteur de recherche par défaut, pour plus de facilité.
  • En haut à droite de la page de recherches, cliquez sur l’icône goutte d’eau. Une fenêtre s’ouvre : cliquez alors sur « distribuer ».
  • Une page s’ouvre. En faisant défiler un peu cette page vers le bas, vous verrez qu’il y a une barre de recherche sur le côté droit. Tapez « Coop 5 pour 100 ».
  • Une nouvelle page s’ouvre : cliquez alors sur la Coop 5 pour 100. Vous y êtes presque ! Il vous suffit maintenant de cliquer sur le bouton « OFF », pour qu’il passe sur « ON » et donne ainsi automatiquement vos gouttes d’eau à la Coop.
  • Effectuez autant de recherches que vous le souhaitez !

 

En faisant des recherches avec Lilo, vous permettez donc à la Coop d’accroître les financements nécessaires à son fonctionnement, sans débourser un centime ! Alors n’hésitez plus : lancez-vous ! 😉

Les producteur·trices et les fournisseurs du groupement d’achat / épicerie

FRUITS ET LÉGUMES

Aux légumes du moulin : légumes

Le Biau Courtil : légumes

EARL des 4 saisons : légumes

Vergers de la Frestellée : fruits locaux

 

PAINS

Boulangerie  La Boulange

Boulangerie Le petit Fournil

Boulangerie Les Co-pains

Boulangerie Mie figue – Mie raisin

 

ŒUFS et VIANDES

Ferme des Pâtures : bœuf, veau, porc

Aurélie Levasseur : œufs, poules

Frédérique et Yohann Pesquerel : bœuf au cidre, chili de porc, axoa de porc, viande de porc

Laurent Montéléon : poulets

 

PRODUITS LAITIERS

Bergerie Hamelin et Compagnie : fromages de brebis

La Boîte à fromages : fromages de vache, yaourts…

Les Fermes bio d’Isigny : lait, beurre et camembert

La ferme Rossigny : fromages de chèvre

Ferme du Clos Mont d’Or : crème, lait cru

La Godinette, Valérie et Nicolas Pitrayes : glaces et beurre salé

 

BOISSONS

Brasserie La Lie : bière

Café Dauré : café, thé

Vergers de Ducy : jus de pommes, poires, cidre, poiré…

Vin chez toi : vins

PIVA SCEA : vins de Bordeaux

Meuh Cola : limonade et autres sodas

 

PRODUITS VARIÉS

Akal Food : produits à base de spiruline

Rue verte Pascale et Fabrice Brianchon : sauces et préparations salées

Douceurs d’enfance : gâteaux et confitures

Eptastiktos Coopérative : huile d’olive de Crête

La ferme des Crettes : terrines, pâtés (porc)

Ferme de La Touche : farine de blé et de sarrasin

Le Jardin de la Petite Bruyère : tisanes et herbes aromatiques

Maison Saint-Lô : truite et produits transformés

La patte Jeanjean : pâtes, lentillons du Perche

Safran du bocage : produits à base de safran

Mme Green : biobecs et Pipi du Dragon

Savons de Joya : savons, shampoings, dentifrices…

Tutti Planti : sirops, gelées, confitures

François et Madalen Tourret : miel

 

FOURNISSEURS

Actibio : fournisseur épicerie sèche

Ecodis : fournisseur produits d’entretien

 

Tricot gourmand et sauvage

Les cafés tricots de Caen se sont rencontrés à nouveau au restaurant ‘Sauvages sur un plateau’. Tout le monde était là :  les Héros du quotidien, la Coop 5 pour 100, et le Café des Images, avec une bonne trentaine de participants de tout âge, et… trois hommes…, tous souriants, contents et motivés ! Le soleil brillait dehors et sur les visages…

Super accueil de Sauvages sur un Plateau, qui avait préparé un buffet pour se régaler. Un moment tout simplement parfait…

Pour rejoindre le groupe « tricot-thé » de la Coop, contactez : ressourcerie@coop5pour100.com ou tout simplement venez avec vos aiguilles ou juste vos mains à la Coop 5 pour 100, le mercredi à partir de 15h !

 

1 2