Ouest-France – 15 février 2019

Mardi matin, des habitants ont participé à la visite, de la Coop 5 pour cent, située Cours-Montalivet, à Caen.

Mardi matin, des habitants ont participé à la visite, de la Coop 5 pour cent, située Cours-Montalivet, à Caen. Crédit Photo : Ouest-France

La ville a signé un accord avec la Coop 5 pour 10

http://aprg.fr/wp-content/uploads/2017/07/logo-OF.jpg

La ville et la Coop 5 pour 100 ont signé une convention. Objectif : rapprocher les usagers du Centre communal d’action sociale des services de la coopérative.

Pourquoi ? Comment ?

Qu’est-ce que la Coop 5 pour 100 ?

Il s’agit d’une association, créée en 2015, autour de la volonté d’habitants de Caen la mer de s’impliquer dans un projet respectueux de l’humain et de la nature, qui est devenue une coopérative en 2017.

« Nous sommes une ressourcerie, qui offre une deuxième vie aux objets pour réduire nos déchets, qui réfléchit à nos modes de consommation, et qui permet d’accéder à des produit d’occasion à petits prix. C’est un lieu d’échanges, avec un espace de convivialité et des ateliers partagés pour bricoler ou réapprendre à cuisiner. » explique Laetitia Millon, chargée de projet à la Coop 5 pour 100, qui emploie aujourd’hui trois salariés.

« C’est aussi une épicerie proposant des produits sains et durables, issus d’échanges équitables. Et bientôt, une cantine avec des produits, bio, locaux et de saison. »

Comment est organisé le recyclage ?

En 2018, la coopérative a collecté 56 tonnes d’objets à recycler, « récupérés à notre local de la déchetterie de Fleury-sur-Orne, ou donnés par des particuliers. Ils sont triés, puis remis en état ou détournés pour du créatif. Le but étant de perdre un minimum de matière« , précise Véronique Paumier, membre de la coopérative.

Pourquoi un partenariat entre la Ville et cette coopérative ?

La coopérative répond aux valeurs citoyennes et solidaires portées par la municipalité et le Centre communal d’action sociale (CCAS), qui souhaitent entreprendre une démarche de consommation locale et responsable sur le territoire d’Ifs.

« Après la signature de la convention en 2018, il faut maintenant la faire vivre concrètement« , indique Martine Laurent, directrice du CCAS. Elle souhaite sensibiliser les usagers du CCAS à la revalorisation d’objets usagés et favoriser leur accès aux équipements et mobiliers issus du réemploi.

Sous quelles formes va se traduire ce partenariat ?

« Une conseillère en économie sociale et solidaire arrive le 1er mars. On compte sur elle pour développer le partenariat. Par ailleurs, les personnes fréquentant le cellule emploi de la commune, qui ont besoin d’une première marche de socialisation, peuvent peut-être s’investir avec la Coop« , suggère Martine Laurent.

Les Ifois éligibles à l’aide accordée par le CCAS pour l’acquisition de produits et de biens de première nécessité (meubles, vaisselle ou électroménager), seront orientés vers la coopérative, pour l’utiliser dans son magasin.

 

(source : https://https://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/la-ville-signe-un-accord-avec-la-coop-5-pour-100-6224319)

déstockage avant déménagement !

https://www.drapeau-banderole.com/1164-2551-thickbox/plv-tout-doit-diparaitre-17.jpg

Si vous connaissez la ressourcerie de la Coop 5 pour 100,

vous savez déjà qu’elle pratique des prix… très… très raisonnables.

 

Les travaux de son nouveau local avancent bien

et

son déménagement au 33 route de Trouville à Caen

est l’occasion de

 liquider au maximum les stocks.

 

 

La boutique de la ressourcerie vous attend.

Consultez les derniers arrivages.

 

En ce moment,

show room POLARS

polars à la Coop5poursang

 

L’inspectrice COOP et son adjoint 5POUR100 ont mené l’enquête et tous les indices convergent : Fleury sera encore Bloody début février, pour la quatrième année consécutive.

COOP et 5POUR100 ont décidé de ne pas être en reste : ils vous proposent plusieurs centaines de romans policiers (0,50€ le poche et 1€ le broché), de BD (2€) et de DVD (2€) exposés dans leur magnifique et énigmatique show room.

Des auteurs et des auteures,

des anciens et des contemporains,

des gores et des softs,

des américains, des anglais, des français, des japonais, des scandinaves,

pour les ados et les adultes,

pour les lecteurs et les lectrices…

 

 

Après demain, village associatif

Deux ans après le succès phénoménal du documentaire Demain, Cyril Dion revient sur les initiatives que le documentaire a inspirées et embarque avec lui son amie Laure Noualhat, enquêtrice de renom sur les fronts de l’écologie et très sceptique sur la capacité des micro-initiatives à avoir un réel impact face au dérèglement climatique…

La projection aura lieu le vendredi 8 février 2019 à l’amphi Daure (Campus 1) à 20h.

De 19h à 23h, un village associatif sera présent pour découvrir et discuter des initiatives alternatives en Normandie.

La Coop 5 pour 100 s’associe donc à d’autres associations du territoire (IRD2, Terre de Liens Normandie, Toutenvelo Caen, L’humanivelle, Surfrider – Antenne Calvados, Biomasse Normandie, Arpe Normandie, Vagabonds de l’Énergie, Le Projet Coop 5 Pour 100, La Maison Écologique, Alternatiba Caen, Normandie Équitable, Plaine Sud Énergies, La Maison des Solidarités et d’autres à venir) pour vous convier à un apéro à partir de 19h.

 

 

 

Les bonnes résolutions avec la Coop 5 pour 100

Résolution #7 : je soutiens la Coop 5 pour 100

 

Je consomme à l’épicerie de la Coop.

L’épicerie propose les produits du quotidien en privilégiant le vrac, le local et le bio :

    . Légumes et fruits
    . Pain et viennoiseries, boissons, œufs, viande, poisson et laitages
     Préparations alimentaires salées et sucrées (tartinades, pâtés, confitures…) et épicerie sèche
    . Produits d’hygiène (savon, dentifrice, etc.) et d’entretien (vinaigre blanc, bicarbonate…)

Consultez la liste des producteur·trices et fournisseurs

 

Je donne les objets dont je n’ai plus l’utilité.

Quand la Coop remet en circulation 500 livres, c’est 4 arbres épargnés, 150 000 litres d’eau non prélevés dans la nature et 220 kg de CO2 non rejetés dans l’atmosphère :  action concrète.

 

Je deviens coopérateur-coopératrice.

Comme l’ont déjà fait plus de 300 personnes. La valeur de la part sociale est de 10€, elle permet de participer à la vie démocratique de la coopérative et contrairement à une adhésion n’a pas à être renouvelée chaque année. Les souscriptions de parts sociales peuvent se faire à tout moment.

En tant que coopérateur ou coopératrice, je fais mon possible pour donner, en tant que bénévole, un minimum de 2h00 minimum par mois à la Coop et sur les créneaux et les activités de mon choix.

Je souscris.

 

Je fais un don.

Pour abonder les fonds propres de la Coop et soutenir le projet : c’est ici !

 

J’utilise Lilo.

Lilo est un moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux. Comment cela fonctionne-t-il ? Je fais des recherches, récolte des gouttes d’eau, et Lilo les reverse à la Coop. À ce jour, en quelques mois, 500€ ont été versés !

Plus d’infos ? C’est par ici !

Je me lance ! C’est par là !

Les bonnes résolutions avec la Coop 5 pour 100

Résolution #6 : j’adopte l’économie circulaire*

Caen la mer distribue gratuitement des composteurs individuels.

Tous mes déchets organiques vont dans le composteur que j’obtiens gratuitement ICI.

Au lieu de jeter systématiquement, je peux donner :

– les vélos à La maison du vélo

– les textiles à La Chiffo ou Emmaüs

– tous les autres objets à la Coop 5 pour 100, en les déposant à la Coop au 20 cours Montalivet à Caen ou à la déchetterie de Fleury-sur-Orne :

. Pour faciliter votre accueil et le travail des valoristes, merci de bien vouloir classer les objets par famille dans des contenants séparés (sacs ou cartons), qu’idéalement vous pourriez laisser sur place :

– Vaisselle et bibelots (assiettes, verres, couverts, plats et ustensiles, statuettes, bougeoirs…)
– Livres (poches, revues, BD, manuels…)
– Supports médias (CD, DVD, K7, vinyles, jeux vidéos…)
– Jouets (peluches, jeux de sociétés, figurines…)
– Divers (outillage, quincaillerie, bricolage, articles de sport, jardinage, animalerie,
puériculture, papeterie…)
– Petit électroménager (fer à repasser, bouilloire, grille-pain, téléphone, luminaires…)
– Gros électroménager

. Signer le registre des pesées avant de repartir.

 

Dans l’océan de déchets que produit notre société (345 millions de tonnes par an), nous avons le pouvoir d’agir sur les 35 millions de tonnes des déchets ménagers, notamment en en réinjectant une partie dans l’économie : donner une deuxième vie aux objets, à la Coop 5 pour 100.

Les bonnes résolutions avec la Coop 5 pour 100

Résolution #5 : je me mets au « mix and match »

La Coop 5 pour 100 vous offre un choix inouï

pour la conception et la réalisation de la décoration de votre événement.

Mélanger avec goût et appareiller les apparents contraires,

sans céder au kitch,

les milliers d’objets hétéroclites

de la boutique de la ressourcerie de la Coop 5 pour 100

vous attendent à des prix très très malins…

1 2 3 17